Vous êtes dans : Accueil > Espace entrepreneurs > Actualités > ZOOM SUR... Hydroclean

ZOOM SUR... Hydroclean

© Gwenaël Saliou

Le rachat récent de Dimaco par Hydroclean fait aujourd'hui de l'entreprise basée à Noyal-Pontivy le premier fabricant français de nettoyeurs haute pression. Focus sur l'histoire récente de la société.

La reprise d'Hydroclean en 2011 et le déménagement au Parc du Gohélève

Guillaume Lognone et son épouse Virginie ont repris la société Hydroclean en 2011 et ont déménagé en 2014 de Pontivy Sud vers Noyal-Pontivy sur le parc d'activité du Gohélève. Le projet d'investissement pour le nouveau bâtiment, d'un montant d'1,2 millions d'euros, a été soutenu financièrement par Pontivy Communauté.

Guillaume Lognone : "Le nouveau bâtiment a apporté plus de confort de travail aux salariés: luminosité (puits de lumière, atelier vitré), moins de bruit car le bâtiment est isolé phoniquement, local d'essai et quai de chargement pour faciliter les livraisons. La nouvelle norme ART 2012 nous permet de maintenir des conditions de température optimales. L’ambiance au travail s’en ressent. De plus, notre meilleure visibilité de par la situation d'Hydroclean dans la zone de Gohélève nous permet d’accueillir des nouveaux clients qui ne nous connaissaient pas."

Le rachat de Dimaco en 2015

Le rapprochement entre Hydroclean et Dimaco est une question de complémentarité et d'opportunité. En effet, Hydroclean fabrique des nettoyeurs haute pression pour l’agroalimentaire ainsi que des systèmes de brumisation et de ventilation. Dimaco est, elle, positionnée sur la conception de nettoyeurs thermiques, de pulvérisateurs et d’aspirateurs. L'objectif du rachat est d'optimiser les process et d'atteindre une taille significative pour grouper les achats et développer une gamme suffisamment large de produits. Le rachat est également une opportunité puisque le dirigeant partait en retraite et la société était à vendre.

Guillaume Lognone : "Les deux entreprises restent indépendantes juridiquement. Le but est d’atteindre une taille critique sur le marché français pour résister à la concurrence étrangère. Des synergies ont été mises en place sur les achats ce qui nous a permis de limiter l’impact des hausses de matières premières et d’améliorer la qualité de nos produits. Nous avons aussi des synergies commerciales à mettre en place. Les remorques de lavage haute pression fabriquées par Hydroclean à Pontivy seront commercialisées par les commerciaux de la société Dimaco. Des synergies seront également mises en place pour l'ouverture à l'international et sur l'innovation produit. Nous échangeons également sur les façons de faire des deux entreprises et avons mis en place une démarche d’amélioration continue avec le centre de formation Sens&co à Vern-sur-Seiche. Enfin, les deux sites sont distants de 330 km et cela n’a pas été simple a gérer lors de la reprise de Dimaco. Nous avons donc décidé de recruter un responsable de site à Chinon et il devrait arriver d’ici 2 mois."

Des perspectives de développement à l'export

L'objectif du rachat est aussi de développer de nouveaux débouchés. Les marchés ukrainiens et russes ont déjà généré 20 % des ventes jusqu'à l'embargo et l'entreprise est présente sur les marchés européens et africains. Elle souhaite désormais exporter plus de produits sur plus de zones géographiques. L'objectif pour 2020 : passer de 10 à 15 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Guillaume Lognone : "Nous souhaitons développer la gamme brumisation sur l’Afrique et continuer à nous développer sur les pays de l’est."

  • Haut de page