Vous êtes dans : Accueil > Espace entrepreneurs > Actualités > Visite de l'entreprise Salaisons Celtiques

Visite de l'entreprise Salaisons Celtiques

Le 14 juin, 30 élus de Pontivy Communauté et de la Chambre de Commerce d'Industrie du Morbihan ont été accueillis par Frédéric Giffon, directeur de l'usine Salaisons Celtiques du Sourn.

Une entité du groupement des Mousquetaires

Salaisons Celtiques , anciennement société Onno, a été créée par la famille Onno en 1920 à Pluméliau. Il ne s'agissait alors que d'une boucherie familiale. C'est en 1957 que la première usine a été construite dans la zone de Lestitut. Onno connaît alors une forte croissance et comptera jusqu'à 750 employés.

En 1991, l'entreprise familiale est rachetée par le groupement Intermarché. Dans un soucis de modernisation et pour faire face à sa croissance, Onno déménage dans une nouvelle usine,  construite en 1996 à Tréhonin. En 2008, l’entreprise change de nom et devient « Salaisons Celtiques ». 

Aujourd’hui, les Salaisons Celtiques tendent à garder les recettes traditionnelles, tout en innovant dans les process. Le site du Sourn compte 280 salariés. Y sont principalement produits du pâté, des terrines, des rillettes, des andouillettes et des saucisses. Le site de Saint-Méen-Le-Grand, construit en 1978, est davantage dédié à la fabrication de jambons traditionnels, de rôtis, de lardons, de produits de têtes ainsi que de produits salés et fumés.

Une politique volontariste de bien-vivre au travail

En parallèle du travail effectué à destination des clients, l'entreprise implique très largement ses salariés dans un processus d'amélioration continue permanent. Pour preuve, le nouveau local de repos, réalisé en concertation avec les salariés.

Frédéric Giffon le souligne d'ailleurs, "Malgré le contexte tendu en matière de recrutement, l'entreprise trouve relativement facilement des collaborateurs. Le fait d'avoir des collaborateurs fidèles et de pourvoir tous les postes permet à l'entreprise de mieux fonctionner, en évitant de surcharger certains postes de travail. Cela permet aux Salaisons Celtiques d'avoir un très faible taux d'absentéisme." Exemple à suivre...

  • Haut de page