Vous êtes dans : Accueil > Espace entrepreneurs > Actualités > Un bon début d'année 2017 pour les PME

Un bon début d'année 2017 pour les PME

© leconomiste

L’amélioration de la situation des PME s’est confirmée et renforcée au premier semestre 2017, avance Bpifrance Le Lab dans sa dernière enquête de conjoncture. L'emploi et les carnets de commandes semblent même retrouver des couleurs de façon pérenne.

Un premier rebond en 2016...

Les perspectives d’activité des PME ont fortement rebondi en 2016 par rapport à 2015. Les entreprises interrogées restent optimistes pour 2017, sans pour autant attendre un changement de rythme majeur. Les dirigeants de PME ont repris confiance en l'activité économique française. C'est le constat que dresse Bpifrance dans son enquête semestrielle de conjoncture publiée le 12 janvier après avoir interrogé un peu plus de 4 300 entreprises des secteurs marchands non agricoles. Le solde d’opinion sur l’évolution de l’activité gagne 10 points en un an, à + 13. Les PME de tous les secteurs semblent avoir profité de cette embellie en 2016 : l'activité est repartie fortement dans l'industrie et les services, un peu moins significativement dans les transports et la construction.

... Qui se confirme en 2017

Les PME françaises semblent rester confiantes depuis le début de l'année. Les dirigeants des 4 500 PME interrogées affichent leur optimisme : le solde d’opinion sur l’évolution de l’activité progresse de 8 points entre novembre 2016 et mai 2017, à + 21, tandis que celui de l’emploi gagne 4 points, à + 13, indique la dernière enquête de conjoncture de Bpifrance Le Lab. Ces deux indicateurs s’inscrivent à leur meilleur niveau depuis fin 2011, voire, pour l’emploi, depuis le début de la crise.

Une croissance d'activité dans tous les secteurs

Un optimisme suscité par des prévisions de carnets de commandes qui se remplissent. L’indicateur en solde d’opinion a progressé de 7 points en six mois, à - 2, ce qui le situe au plus haut depuis la mi-2011 selon la banque publique d'investissement, qui précise que "la croissance de l’activité suit la même tendance ascendante quels que soient la taille, le caractère innovant ou non de l’entreprise, son activité à l’export et son secteur d’activité". Du point de vue financier, la trésorerie des PME semble retrouver "son aisance d’avant crise", estime Bpifrance, l’indicateur de la trésorerie ayant encore progressé de 6 points en six mois, à - 9.

Un optimisme affiché pour 2018

Même tonalité positive pour 2018, anticipent les PME interrogées. Une accélération de l’activité est même entrevue l'an prochain dans tous les secteurs, entraînant une augmentation des effectifs.

  • Haut de page