Vous êtes dans : Accueil > Espace entrepreneurs > Actualités > Parc d'activités de Coëtnan à Malguénac : fin des travaux

Parc d'activités de Coëtnan à Malguénac : fin des travaux

La zone artisanale de Coëtnan a été inaugurée le 4 décembre dernier.

De nouveaux espaces pour l’accueil et l’extension d’entreprises artisanales

Pontivy Communauté a validé en 2016 dans son projet de territoire l’opportunité de réaliser des micros-pôles artisanaux dans les communes périphériques. Il s’agit de permettre aux artisans de s’installer et développer leurs activités au sein de leurs communes de résidence.

La Za de Coëtnan à Malguénac est la première de son genre à être aménagée. Elle offre 4 lots viabilisés sur un espace total de 7 000 m², à proximité des entreprises Chauviré Tp et Rural Services.

D’un montant total de 150 000 euros, le coût des travaux n’a pas été répercuté sur le prix des lots plafonnés à 10 € Ht/m², alors que le coût réel atteint le double. "C’est une volonté politique d’encourager l’entreprenariat et les projets de Tpe dont les moyens financiers restent limités", souligne Claude Viet, Vice-président aux affaires économiques.

Déjà trois artisans intéressés pour s’y implanter

Les 4 lots de Coëtnan ont fait l’objet de manifestations d’intérêt d’artisans locaux. À commencer par Jean-Marc Chauviré, installé depuis 1990 dans le secteur avec son entreprise Rural Services. Celle-ci va connaître son troisième agrandissement courant 2019, avec la construction d'un hangar.

Fabrice Tremblay, patron de la Sarl Tremblay Toiture installée à Malguénac  (10 salariés) depuis cinq ans est à l'étroit dans son actuel bâtiment à l'entrée du bourg, route de Pontivy. Il envisage donc de doubler la surface de son atelier en s'installant à Coëtnan.

Autres artisans à élire domicile à Coëtnan : les garagistes des Ajoncs qui sont installés dans le bourg depuis quatre ans. "Le local est devenu trop petit, on souhaite s'agrandir pour un meilleur confort de travail. Le projet est en cours de développement", expliquent Marc Chérel et Alain Bogé, associés.

  • Haut de page