Vous êtes dans : Accueil > Espace entrepreneurs > Actualités > Les matinales de l'économie #5 sur le thème des enjeux numériques

Les matinales de l'économie #5 sur le thème des enjeux numériques

Ce mercredi 14 juin avait lieu la 5ème édition des Matinales de l’économie organisée par Pontivy Communauté. 35 chefs d’entreprise du territoire ont répondu à l’invitation.

Une thématique sur les enjeux numériques

Devant 35 chefs d'entreprises, parmi lesquels des représentant de Linpac, Saugera ou les transports Rault, Jean Le Traon et Martial Wesly, Rapporteurs au conseil économique, social et environnemental régional (CESER de Bretagne), ont animé une conférence de 40 minutes sur la révolution numérique dans les entreprises. Après un bref état des lieux de la situation reprenant l'évolution des modes d'accès aux marchés et la transformation des modes de production, les deux rapporteurs ont insisté sur la nécessité d'adapter les stratégies des entreprises car "si l'on a encore du mal à évaluer quelles seront les volumes de créations et de suppression d'emplois liés au phénomène, ces évolutions sont inévitables" selon Jean Le Traon. Claude Rault, transporteur installé sur le bassin pontivien a illustré le propos en évoquant ses "inquiétudes quant à l'arrivée de véhicules autonomes et les possibles suppressions d'emplois engendrées." Les membres du CESER on terminé leur intervention en présentant les propositions formulées au Conseil Régional, parmi lesquelles le déploiement rapide du très haut débit, matérialisé par la fibre optique. L'assistance a rappelé aux rapporteurs l'urgence d'une montée en débit pour le désenclavement numérique et l'attractivité du bassin pontivien.

L'initiative Breizh Lab

Dans un second temps, Marc Arlès, présent pour le réseau Breizh Lab qui permet à des entrepreneurs de l’industrie de mettre à disposition gratuitement de start-up des espaces de travail dans leurs locaux, est également intervenu pour présenter son action. L'initiative se développe, principalement sur la région mais également en France et à l'étranger. Les start-up peuvent rechercher des bureaux, des laboratoires ou des ateliers de fabrication jusqu'à environ 200 m². Toutes les entreprises qui ont des locaux disponibles peuvent contacter Breizh Lab pour être mis en relation avec des porteurs de projets et faire bénéficier leurs salariés des échanges avec les entreprises hébergées.

  • Haut de page