Vous êtes dans : Accueil > Espace entrepreneurs > Actualités > Le site agroalimentaire de Crédin, Les Ateliers du Goût, est en passe d’être revitalisé

Le site agroalimentaire de Crédin, Les Ateliers du Goût, est en passe d’être revitalisé

© Ouest France

Le site Les Ateliers du Goût de Crédin, situé à côté d'Aqua B (ex RVE), devrait accueillir une nouvelle entreprise agroalimentaire.

L’activité rapatriée sur le parc d’activités de Kerguilloten

L’annonce courant 2019 du projet de fermeture du site Les Ateliers du Goût à Crédin par le groupe Sysco a constitué un nouveau coup de massue pour le territoire, alors même que la reprise du site voisin (ex Rve) par la société Aqua B venait juste d’être actée.

Pour autant, la situation y est différente dans la mesure où la cinquantaine de salariés de l’établissement de Crédin se voient proposer une mutation vers le site de Noyal-Pontivy.

Le transfert de l’activité devrait intervenir courant juillet 2020 selon la direction du groupe.

Des contacts en cours avec des investisseurs

Dans le cadre de ses missions de prospection d’entreprises, Pontivy Communauté a proposé dans la continuité de cette annonce le site industriel à des investisseurs en recherche de solutions pour leur développement.

Après un premier tour de table intervenu entre les différentes parties et en parallèle des négociations d’usage sur ce type de dossier, les échanges se sont poursuivis avec Pontivy Communauté.

Différentes offres d’accompagnement ont été formulées par la Communauté aux investisseurs (financières, fiscales, techniques). Une mise en relation avec des porteurs de projets locaux en recherche de surfaces de production aux normes alimentaires a également été effectuée.

Une nouvelle activité alimentaire sur le territoire

Dans un premier temps, le site devrait accueillir une nouvelle activité de la filière alimentaire positionnée sur une niche et disposant d’un fort potentiel de croissance.

Elle est en passe de poser ses valises à Crédin. Une fois l’acte de vente signé dans les prochaines semaines, le nom de l’entreprise et son projet de développement pourra être dévoilé au grand public.

Encore un peu de patience !

  • Haut de page