Vous êtes dans : Accueil > Espace entrepreneurs > Actualités > Fermeture de RVE : des propositions de reclassement aux salariés

Fermeture de RVE : des propositions de reclassement aux salariés

© Ouest France

L'usine RVE, installée à Crédin depuis vingt-cinq ans, fermera ses portes en mars. Ce mardi, la quasi totalité des 115 salariés de l'usine de transformation de porc et de volaille étaient réunis en assemblée générale.

Des négociations en cours pour le reclassement des salariés

Après l’annonce de cessation d’activités sur le site RVE à Crédin (filiale du groupe LDC ), une réunion de travail entre la préfecture, Pontivy Communauté et la mairie de Crédin s’est tenue avec les dirigeants. Si la situation financière ne laisse pas présager d’avenir pour la pérennisation de l’activité, les 115 salariés devraient se voir proposer une solution de reclassement dans un des deux autres sites du groupe situés à une distance de 25 km maximum de Crédin.

Des visites sur les sites pour les employés

Plus de 200 postes leur seront proposés dans quatre sites industriels du groupe, à Noyal-Pontivy, Saint-Thuriau, Mûr-de-Bretagne ou encore Saint-Jean-Brévelay. Les salariés, après avoir été reçus individuellement, pourront visiter ces sites. Les délégués du personnel de RVE l'ont réaffirmé, ils resteront vigilants : "Nous attendons que le plan de sauvegarde de l'entreprise soit à la hauteur du préjudice subi".

Un travail nécessaire pour trouver une nouvelle activité au site

Le second enjeu sera de trouver une nouvelle vocation à l’usine. Le groupe LDC y travaille déjà ; Pontivy Communauté et la municipalité aussi.

  • Haut de page