Vous êtes dans : Accueil > Espace entrepreneurs > Actualités > Deuxième édition de Go Innovation & Business à Pontivy

Deuxième édition de Go Innovation & Business à Pontivy

Le 27 mars dernier, 110 entreprises et start-ups ont participé à la convention d’affaires GOIB au Palais des Congrès de Pontivy organisée par les 7 technopoles de Bretagne avec le soutien de Pontivy Communauté et la Région Bretagne.

Une journée dédiée à l’innovation à Pontivy

Cette manifestation avait pour finalité de permettre aux grands comptes bretons de rencontrer des entreprises innovantes autour de leurs différentes problématiques : technologique, innovation, nouveau marché.

Les représentants de grands groupes bretons ont participé activement à l’évènement en présentant aux 110 personnes leurs stratégies d’innovation ainsi que leurs besoins en matière de technologies et R&D aux 60 start-ups. L’après-midi, les 120 rendez-vous B2B ont permis de nouer des premiers partenariats.

Côté territoire, Olmix et Linpac/Kp ont partagé le plateau avec notamment les groupes Thalès, Siemens, Naval Group, Edf, Carrefour, Evocime…

Altho une "sucess story" made in Pontivy

Après un jeu de questions réponses avec Christine Le Strat, Présidente de Pontivy Communauté et Thérèse Thierry, Présidente de Lorient Technopole, au sujet des stratégies territoriales de développement économique et d’innovation, la manifestation s’est poursuivie par un focus sur la société Altho (Chips Bret’s).

Le Pdg Laurent Cavard a apporté son éclairage et sa vision de l’innovation dans son entreprise. Contre toute attente, il a indiqué que l’innovation était dans l’Adn de son entreprise : de l’emballage à la réalisation de nouvelles recettes, sans oublier la recherche agronomique au profit de nouvelles variétés de pommes de terre.

A ce titre, il a loué la "réactivité et flexibilité des PME lui permettant de lancer une innovation en six mois, là où les multinationales mettent 3 ans".

Pontivy Communauté loué pour sa réactivité

Auparavant, il avait tenu à saluer la réactivité et l’aide de Pontivy Communauté, lors de la mise en service de l’unité de méthanisation de Bret’s qui, aujourd’hui, traite les déchets organiques internes pour produire 25 % de l’énergie nécessaire au fonctionnement de l’usine.

"Innover, c’est bien. Mais si l’on n’a pas derrière nous et dans certaines circonstances l’appui des élus, ça peut très vite devenir compliqué. Ici, ce n’est pas le cas", a conclu Laurent Cavard.

  • Haut de page