Vous êtes dans : Accueil > Espace entrepreneurs > Actualités > Axe Triskell nord-sud : état d'avancement

Axe Triskell nord-sud : état d'avancement

Entamée dans les années 1990 pour relier Saint-Brieuc à Lorient et Vannes, la réalisation de l'axe Triskell n'est toujours pas achevée. Point de situation sur l'avancement des travaux.

État des lieux

Sur les 170 km de l'axe Triskell, 81 km (dont 33 km de routes nationales) ont été construits dans le Morbihan (sur un total de 122 km). Huit autres devraient être livrés à la circulation à la fin de l'année lorsque la dernière section du doublement sud de Colpo (2,5 km) sera achevée. Dans les côtes d'Armor, 33 km sur 51 sont en quatre voies, auxquels il faudra ajouter une nouvelle portion de 2,5 km au nord de Loudéac dans quelques mois.

Le contournement de Locminé

Il reste donc un peu moins de 40 km à réaliser dans le Morbihan. La déviation de Locminé constitue une priorité car "c'est ce qui fera gagner le plus de temps sur cet axe très fréquenté par les poids lourds" souligne François Goulard, président du conseil départemental du Morbihan. Les travaux vont s'intensifier dans ce secteur avec, notamment, la construction de quatre ouvrages d'art, la mise en service étant prévue en 2021. Puis, Questembert-Vannes et les autres maillons bénéficieront à leur tour des 125 millions d'euros du plan d'investissement programmé.

Aucune date avancée pour les derniers tronçons

Dans les Côtes d'Armor, 40 millions d'euros sont provisionnés pour le doublement en 2019 des 5,5 km entre Uzel et Saint-Hervé, sur le RD 700. Quant aux derniers 10 km entre Plaintel et l'Hermitage-Lorge, aucune date n'est fixée. Aucune date non plus n'est avancée pour la portion Pontivy-Pluméliau compte tenu de la complexité de la procédure. En effet, la route traverse une forêt classée et une zone Seveso (dépôt de gaz).

  • Haut de page